Kim Dotcom a tenu ses promesses devant plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs. Au lendemain du 19 Janvier 2013, le nouveau site Mega qui a succédé Megaupload entame ses nouvelles randonnées de plusieurs années avant de… fermer de nouveau !

mega-kim-dot-com

Il suffit de quelques heures seulement pour que le nombre de 250.000 soit atteint…

Mega a remplacé Megaupload

La fermeture de Megaupload suscitait de vives contestations, avons-nous dit un jour. L’intervention des forces spéciales pour fermer un site Web dont la seule interface d’activité ne fait que répondre aux attentes des internautes, est difficilement acceptable par plusieurs millions de personnes.

La tension montait parmi les adeptes du site, et même sans crier haut leur souci de ne pas accepter la décision de l’administration des Etats-Unis, les internautes ont machiné fébrilement cette discontinuité qui dure une année entière. Et Kim Dotcom n’ignorait pas l’importance de l’opinion d’une grande masse connectée qui s’exprime en sa faveur.

Très vite et selon le calendrier établi, Mega vient à la place de Megaupload pour une riposte très galante aux autorités américaines. Il se trouve alors que la logique de la réouverture est respectée, et que le service octroyé par Kim Dotcom aux plusieurs milliers d’internautes repose toujours sur le slogan de l’excellence.

On sent quelque chose…

L’entrée de Mega sur la scène internationale pour offrir des services de qualité avec les grands sites et les réseaux sociaux est un évènement sans précédent dans l’histoire des sites de communications informatiques.

Elle s’efforce en toute mesure de faire oublier ses sombres histoires, bien qu’ayant recouvré bel et bien ses droits de réouverture. Mais tout dépend de ses fonctionnalités et la rigueur de sa sécurité. Le bon fonctionnement d’un site Web dépend en grande partie de ses possibilités à assurer la sécurité de ses internautes.

Les contenus doivent être exclus totalement de toute idée de pertes de données. Chaque internaute doit avoir la confiance de ne pas égarer ses contenus, ni d’avoir son mot de passe trafiqué.

Mais l’on sait que les développeurs ne dorment pas et guettent de près chaque geste mal calculé de Mega. Le service de ce site sera analysé point par point pour essayer de dégager très vite les bavures même minimes. Mega doit prendre les dispositions nécessaires afin d’assurer la sécurité de ses services pour éviter un autre malentendu.

Seuil de sécurité insuffisant chez Mega

Et Mega s’en va fière de sa réouverture et de ses nombreux adhérents. Quelques petits ennuis techniques sur les démarrages ont perturbé le nouveau départ. Mais déjà, des problèmes surgissent sans que les utilisateurs ne s’y attendent pas.Le site doit disposer d’un coffret fort inviolable qui garantit la sécurité des utilisateurs et Kim Dotcom lui-même.

Or, il est constaté que la sécurisation des contenus n’est pas assurée. De même la vie privée des internautes est exposée. La raison est que la méthode de chiffrement des données appliqué par Mega est trop vulnérable et susceptible de détrôner la sécurité de chaque membre. De plus, d’après certains experts, le système de chiffrement pourrait être désactivé par mégarde par un internaute dissipé.