Le monde de l’ère numérique place sa beauté au milieu d’une société en pleine effervescence et mutation. Les communications entre chaque peuple deviennent comme un simple jeu qui s’anime et rassemble des adhérents à chaque instant. Partout où l’on se trouve, les connexions sont possibles et les conversations avec les êtres proches s’effectuent avec aisance sur Internet.

vie-privee-internet

 

Des achats en ligne s’installent et donnent aux consommateurs la possibilité de se procurer facilement ce dont ils ont besoin. La presse écrite et parlée s’élargit en donnant naissance à une nouvelle entité qui couvre la société d’une médiatique dimensionnelle.

Mais il y a une question qu’on se pose. Jusqu’où peut-on faire confiance à ces grandes possibilités données par l’Internet ?

Les utilisateurs sont-ils toujours à l’abri de situations malveillantes ? Le danger causé par la perte de données envoyées est-il écarté, ou des inquiétudes assomment-elles le monde connecté ?

Un exemple frappant, sur la vie privée sur Internet

Le fondateur de Facebook vient d’être victime d’une maladresse précipitée d’une Directrice Marketing qui n’a pas hésité à publier la photo de la famille Zuckerberg sur le redoutable réseau social.

La photo, relatant des évènements de Noel, a été postée sur Facebook même par Randhi Zuckerberg, à destination des amis qui lui sont proches. Passée dans son flux, la pauvre Directrice, sans se soucier de rien, a saisi la photo et l’a ensuite publiée.

Tout naturellement, les deux jeunes femmes sont entrées dans de vives discussions de deux personnes belligérantes. A la fin, La Directrice était obligé d’effacer la photo afin d’éviter des complications dans cette histoire.

En tout état de cause, l’utilisation des réseaux sociaux comme Facebook et les autres grands sites d’Internet présente des risques de perte de données et de discrétion. Le verrouillage par des mots de passe n’est pas une solution absolue, bien que d’autres issues ne puissent exister. Autant les développeurs démontrent leur talent pour essayer de barrer la route aux voleurs, mais le système de destruction des mots de passe plane toujours et rend la vie difficile aux utilisateurs

Solution proposée pour votre vie privée sur Internet

Nous nous souvenons du cas extrême d’Instagram qui utilise les photos des internautes à leurs bénéfices. Les utilisateurs des réseaux sociaux et des sites sont appelés à une fermeté morale pour essayer de sensibiliser tout un chacun à prendre conscience de la notion de respect qui doit bâtir les relations entre les personnes.

Sans l’éthique morale qui véhicule le mobile des échanges et relations entre chaque individu, la société ne se présente que sous forme de lieu de carnage moral. Il n’y aura plus de sens de tolérance et de mutuel respect de la dignité humaine. La presse écrite, parlée et connectée doit être une image précise de la lutte contre les manipulations, vols et tricheries de toutes formes, afin de ramener le monde connecté à un équilibre zéro, de sorte que des actes malveillants disparaissent totalement.

D’autre part, les réseaux sociaux doivent assumer leur responsabilité, en essayant de trouver les moyens fermes et sûrs de verrouillage des données afin d’éviter les pertes de discrétions. Il appartient aux grandes firmes de rassurer les internautes qu’une situation à l’image de la famille Zuckerberg ne peut être interprétée qu’une faille à l’intérieur du système, et de faire en sorte que de telle situation n’aura plus jamais lieu. Que des moyens techniques les plus sophistiqués doivent être appliqués afin de se soustraire de telle catastrophe.