L’extension des publications payantes est une action que Facebook entend développer afin de profiter des revenus supplémentaires.

facebook

 

D’après les renseignements, il semble en effet que le réseau social est en train de vivre des situations délicates en matière de revenus. Cette nouvelle lancée de mettre en place des publications payantes va englober plusieurs pays, et entre autres, ces derniers temps, les Etats-Unis.

Nécessité de passer par cette opération

Le slogan parle haut en lançant des cris de victoire. Le réseau social restera gratuit, mais comme il est dit plus haut, les questions soulevées par les difficultés financières vont obliger les responsables à imaginer quelque chose de nouveau, qui permettra d’afficher des résultats financiers positifs pour l’ensemble des actionnaires.

[ad#cube]

Jusqu’à présent, le déficit financier semble toucher le réseau social qu’une action de remise à niveau financier semble inévitable. Plusieurs pays ont déjà bénéficié de la nouvelle fonctionnalité, entre autre la Nouvelle-Zélande.

Des tests sur les Publications payantes ont été effectués par les responsables de Facebook, afin de connaître les capacités d’utilisation, mais surtout pour une appréciation plus précise de la fonctionnalité.

Principe de fonctionnement…

Les responsables administratifs de Facebook entendent mettre en place des publications en échange de 7 dollars. Etant donné qu’une publication est vue en moyenne par 16% des internautes, alors, une publication payante peut engendrer de grosses possibilités quand on regarde le milliard de personnes qui fréquentent Facebook, même si un infime pourcentage accepte de cliquer les publications. La diffusion des publications à un nombre très important de personnes va offrir la possibilité de rassembler plusieurs internautes autour du système mis en place.

L’installation du système prend place aux Etats-Unis, avec la possibilité inévitable de se répandre dans les pays européens. En effet, Facebook promet d’élargir ses actions en Europe, terrain favorable pour l’application d’un tel système. Les publicités vont se porter sur les évènements qu’on pense organiser, les ventes de matériels d’occasions ou tout simplement les réservations des places en vue d’un long séjour de relaxe.

L’inconvénient est prévisible. Facebook pourrait se transformer en un empire de petites annonces où convergent tous ceux qui sont capables de payer. Tandis que les gens qui ont des difficultés de payement seront certainement mis à l’écart.