Un virage décisif et certain va s’opérer ultérieurement chez Facebook. Un réseau de publicité de type « Google Adsense » sera mis en place afin de cibler trois publics potentiels qui utilisent Facebook.

facebook

Comme interface légitime pour lancer leurs communications, mais aussi pour puiser les informations sur les contenus. Les investisseurs, en premier lieu, vont être servis avec l’honneur qui doit leur revenir, les annonceurs qui demandent plus d’espaces pour les informations qu’ils voudraient faire apparaître, et enfin, les utilisateurs qui passent plus de temps chez Facebook pour les conversations avec leurs amis.

Le système sera calqué sur le modèle de Google qui utilise Adsense comme régie publicitaire et les sites Internet comme moyen de publication des informations. Dans ce système, les publicités textuelles sont affichées sur les pages des résultats de Google,les annonces ne concernent que les bannières ou les vidéos.

Principe de mise en œuvre de « l’Adsense Like » de Facebook

La première option de mise en œuvre opérée par Facebook est la rédaction de nouvelles règles qui garantissent la protection de la vie privée et de gouvernance.

Cette disposition permet aux membres de partager les données aux annonceurs. Et non seulement le réseau social en bénéficie, mais aussi les sites extérieurs. Pour arriver à son but, Facebook va faire fonctionner les « j’aime » ou « je n’aime pas » pour être sûre des informations qui seront publiées en dehors du réseau social.

Autrement dit, elle entend d’abord connaitre l’avis des utilisateurs sur des informations qu’elle voudrait partager sur les autres sites. De ce fait,le vote ayant pour mobile sa gouvernance et qui demande la participation de trente pour cent au moins de ses membres, va être désormais annulé.

La raison est que le dernier vote présentait un très faible taux de participation de 0,03% seulement, soit à peu près trois cent quarante mille voix. Ce nombre est largement inférieur à la prévision. En effet, si Facebook compte actuellement le chiffre colossal d’un milliard de membres, il faut plus trois cent millions de personnes qui s’expriment,par la voix des urnes, pour l’amélioration de sa gouvernance.

Elargissement du champ d’action de Facebook…

De ce fait, la forte chute sur le taux de clic concernant les annonces classiques va faire subir à Facebook d’une forte pression. Par ailleurs, les « sponsored stories » connurent une forte baisse de popularité.

La Norvège risque de les considérer comme illégales. Facebook entend ainsi compenser les déficits internes par le nouveau réseau qu’elle va mettre en place. Quelques investisseurs comme le Silicon Valley a déjà donné un avis favorable, mais dans la seule mesure où il sera mis en route. Ce réseau externe fera de gros bénéfices à Facebook.

Les revenus publicitaires pourraient  passer de cinq à plus de dix milliards de dollars en fin d’année, si les annonceurs sont surtout nombreux.

Instagram au premier plan

La publicité sur Instagram est la première conséquence de ce nouveau réseau extérieur.

Puis, les sites partenaires vont recevoir chez eux le système qui permet à Facebook d’avoir la meilleure information sur le comportement de chacun de ses membres.

Avec ses informations beaucoup plus précises, il sera le challenger de poids lourd pour Google qui a obtenu des milliards de revenus publicitaires.

Termes utilisés pour trouver cet article :

  • facebook com
  • www facebook com
  • www face book com
  • www facbook com
  • www com facebook
  • hht//www facebook com
  • www facebook com photo
  • Facebook comme
  • https://www facebook com/
  • http//www facebook com