Facebook continue son évolution par une petite révolution. Une nouvelle fonctionnalité vient d’être mise en route pour une procédure de test préliminaire.

Facebook veut lancer un message à tout le monde que ses capacités à évoluer et à apporter un nouveau dynamisme sont bien présentes, que sa place parmi les grandes firmes de Web communication n’est pas vacante du tout et que désormais, les marques et boutiques en ligne vont pouvoir faire la promotion de leur produit pour membres du site.

Un tel privilège a toute sa valeur au sein d’une grande société de consommation et d’internautes. Il suffit, en effet, de cliquer sur un bouton et on peut lancer une commande pour acheter. Facebook ouvre cette grande possibilité au public grâce aux « Collections ».

[ad#cube]

Trois sigles : Collect, Want, Like

Facebook a installé un système solide qui permet aux consommateurs d’avoir un moyen facile d’accéder aux produits. Trois mots suffisent à un client membre du site, pour acquérir un produit qu’il aimerait acheter.

Collect, want et Like sont trois icones qui vont propulser les acheteurs à puiser de l’argent dans leur poche pour obtenir un objet. Si on est fasciné par une marque et qu’elle met en place sa boutique en ligne sur internet, ses produits seront visibles dans le flux d’actualité de l’ordinateur.

En cliquant sur Collect, les produits vont se mettre à l’écart pour s’afficher dans le timeline avec l’étiquette Produits. On pourra voir tous les produits intéressants et le choix n’est pas difficile. Mais si on clique sur Want, les produits vont se ranger dans la liste des objets souhaités. Entre l’achat réel d’un objet et son acquisition, il ne se passe que quelques minutes. Le client est servi avec un grand éventail de choix.

Malveillance virale

Mais bien entendu, le système ne peut pas être mis en place sans faire surgir les redoutables virus anti-programmes qui sont présents partout et dont les effets sont très encombrants.

Les amis peuvent subir les assauts du dispositif viral sur une image collectée dans son flux d’actualité. Le dispositif peut également se répandre ailleurs sur toutes les personnes qui viennent faire des recherches sur les produits. Bref, on n’est pas du tout à l’abri de la mécanique virale. Chaque image et objet collecté renferment inévitablement des bestioles qui ne font que détruire et ravager des programmes.

Acheter en ligne

L’icône Collect permet d’acheter les produits quand on clique là-dessus. La fonctionnalité qui vient d’être mise en ligne par Facebook, va sûrement représenter un profit considérable aux marques et boutiques et bien que la commission n’existe pas encore pour le moment, on est sûr que dans les jours à venir, les internautes vont pouvoir être obligés de régler leur compte.

Victoria’s Secret et Fab.com sont, pour le moment, parmi les rares marques qui testent la nouvelle fonctionnalité, mais l’étendue à tous les utilisateurs seront effectués très rapidement en temps réel.