Le problème de la sécurité des données dans les contenus est une question délicate qui mobilise l’attention des grandes firmes. Puisque des données très sensibles atterrissent souvent dans les sites, le recours au mot passe pour la protection des documents , du moins jusqu’ici, ne semble pas résoudre les ennuis causés par les opérations de vol.

Google Hack Pinkie Pie

Intel a déjà eu la tentative d’imaginer un mot de passe universel en ayant recours à la biométrie en utilisant les veines de la main, analysées par un capteur infrarouge. Et voici que Google veut montrer ses capacités en produisant un mot de passe simple, efficace et universel.

Débats houleux sur la confidentialité des données

La protection des données sur internet, l’image de la confidentialité et le respect de la dignité de chaque internaute, font l’objet de vives critiques parmi la masse connectée. L’entrée d’un inconnu dans la session et par la suite la perte des données, est un coup moral dur pour l’internaute qui se sent vulnérable partout, et même incapable de porter une riposte pour éviter la catastrophe.

Les grandes firmes qui installent un système de protection qui ne peut pas atténuer les risques de disparition des contenus, sont pointées des doigts. La dualité permanente entre les services de haute qualité des sites et les menaces de perte de données, n’a pas toujours de solution valable jusqu’à présent. Paradoxalement, le maillon faible occasionné par l’insuffisance de protection surgit à côté de la philosophie d’une haute technologie. Les discussions sont axées sur les questions des capacités des grandes firmes à donner plus de sens à leur responsabilité, mais aussi sur les possibilités de mettre en place un système plus cohérent et sûr dans la protections des contenus.

Enfin , une action en vue par Google !

Google, le géant de l’internet, opte finalement pour une valorisation exacte de ses aveux en se penchant très sérieusement sur la question. Se sentant sur la ligne de mire des critiques acerbes des utilisateurs, elle veut récupérer son image perdue en ouvrant un nouveau débat sur son engagement à apporter une solution ambitieuse et finale à la situation.

Surtout parce qu’elle est toujours capable d’imaginer quelque chose de fantastiques qui frôle la haute technologie. Google est en mesure de construire une nouveauté jamais exploitée nulle part. Son intervention ne peut être qu’accueillie avec un grand soulagement parmi la masse connectée dissipée au milieu d’un problème jusqu’ici sans solution.

En effet, le mot « quelque chose de meilleur » s’est échappé de la bouche d’un haut responsable de la firme, pour parler d’une nouvelle possibilité de mot de passe universel. La grande firme envisage l’idée d’une puce portable par une clé USB qui donne accès à l’ouverture d’une session partout où l’on se trouve. Mais une autre possibilité est même avancée. Il s’agit d’une bague au doigt qui contiendrait toutes les données des mots de passe avec lequel la connexion sans fil et sans branchement est possible.

Une question délicate pourtant

Sur la deuxième option, une question délicate risque de porter son ombre à la fidélité de la grande firme de provoquer une solution finale. La perte de la bague constitue un autre problème qui pourrait affecter le propriétaire. Les données deviennent plus vulnérables encore lorsque la pièce atterrit dans la main d’un voleur insensé. Le risque est alors maximal , mais peu-être atténué, par rapport au système actuel.