La haute technologie apporte ses remarquables bienfaits à chaque individu qui vient rejoindre son ordinateur et commence à puiser des contenus dans le moteur de recherche. L’internet est actuellement devenu un géant qui est capable de mobiliser un grand nombre de personnes dont la soif des informations et des communications est le seul critère pour se mettre devant son ordinateur.

immigration

Mais la question cruciale qui préoccupe tant de personnes est de savoir si la haute technologie est capable de se suffire à elle-même sur les questions des ressources humaines pour effacer dans ses traces l’ombre des pénuries en main d’œuvres qualifiées.

Appels aux étrangers

Les autorisations accordées aux entreprises par l’administration américaine pour recruter des salariés étrangers s’élèvent à 65000 individus qui peuvent fouler le sol américain, afin de combler des postes en haute technologie. Ces postes ne peuvent pas être occupés par des ressortissants américains eux-mêmes, puisqu’il s’agit de postes clés qui sont réservés aux spécialistes et ingénieurs.

 

[ad#cube]

Les entreprises doivent procéder aux embauchages systématiques d’ouvriers très qualifiés qui viennent outre atlantique. La pénurie en la matière touche un grand nombre d’entreprises œuvrant dans la haute technologie et le nombre est encore plus élevé quand on analyse les propositions de cinq sénateurs qui lancent un appel pour porter le nombre de recrutements possibles à 115000 individus.

Une extension au-delà de 300.000 postes susceptibles d’être vacants est même avancée par ces mêmes sénateurs. C’est dire haut et fort que les entreprises américaines sont subventionnées en grande partie par les ingénieuses capacités des développeurs et ingénieurs qui viennent de l’étranger pour occuper des postes vacants.

Le système d’immigration en cause

Il se trouve alors que le système d’immigration en Amérique prend un autre aspect qui consiste à intégrer sur son territoire des personnes qui vont apporter leur savoir-faire en haute technologie et qu’un nombre croissant de personnes hautement qualifiées est envisagée.

L’appel lancé par les sénateurs explique dans le fond la fragilité des entreprises américaines en ressources humaines. Le recrutement massif est une condition pour un redémarrage préalable des entreprises après les crises qui se sont succédé depuis quelques temps. Actuellement, les débats sur l’immigration figurent au programme de la nouvelle administration américaine, afin de donner une nouvelle loi qui permet l’appel à de nombreux citoyens étrangers pour assurer les fonctions dans les entreprises et les grandes firmes.

L’assouplissement de la loi sur l’immigration devient une nécessité qui permet d’apporter une solution aux difficultés causées par les pénuries en ressources humaines. La nouvelle procédure annoncée pourrait s’étendre aux épouses de ces employés qui pourront avoir la possibilité de travailler également dans les entreprises.

L’extension sur la possibilité d’être recruté par un autre employeur que celui qui a sponsorisé est envisagée. Cette disposition permet aux employés étrangers de trouver un autre employeur qui pourrait l’embaucher et prétendre à ses qualités, dès lors qu’il arrive à s’établir sur le sol américain.

Quelques grandes firmes ont déjà émis des avis favorables au projet en annonçant même que le secteur de la haute technologie ne doit pas être le seul à bénéficier d’un tel atout.