Le samedi 26 et dimanche 27 avril, j’ai assisté à la deuxième édition de l’Open Source Days (que j’ai annoncé ici, ndlr), l’événement organisé par l’ENSIAS et L’INPT pour encourager l’utilisation des logiciels libres et de GNU/Linux au Maroc.

Affiche de l'Open Source Days 2008

Après mon « reportage » sur Twitter, je vais, dans cet article, vous raconter ce qui s’est passé dans cet événement, avec un compte rendu, des photos et quelques interviews audio !

Bilan des deux journées

Le samedi matin

J’ai eu des difficultés à trouver l’ENSIAS, l’école dans laquelle l’OSD était organisé ! Après quelques minutes de recherches, dans le quartier Irfane (un quartier plein d’écoles !), je l’avais enfin trouvée…

Entrée de l'ENSIAS - Open Source Days 2008, Maroc, Rabat, Linux
(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Des feuilles contenant le programme étaient posées sur une table, tout près de la salle des conférences. J’en avais pris une et je suis entré.

Table avec le programme - Open Source Days 2008

Feuille sur une table (programme) dans l'Open Source Days 2008

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Une fois dans la salle des conférences, je me suis rendu compte que le conférencier venait de commencer ! C’était un Belge, Arnaud Neuville, un représentant de la société Tiny. À côté de lui, il y avait deux personnes, l’un d’eux était probablement Abderahman Elkafil, fondateur de la société Nextma. Ils ont parlé de leurs sociétés, Tiny, Nextma et une autre, en les prenant pour exemple afin de nous montrer comment des sociétés à but lucratif peuvent gagner de l’argent avec son site Internet et avec des les logiciels libres.

Ensuite, nous avons eu une pause café avec plein de petits gâteaux, pâtisseries, etc. J’en ai profité pour faire quelques entrevues audio, que vous découvrirez à la fin de cet article !

Une fois la pause café terminée, on est entré dans une autre salle pour rejoindre Abderahman Elkafil, afin qu’il nous présente TinyERP dans un atelier pratique (il manipulait TinyERP dans son ordinateur et expliquait ce qu’il faisait. Le tout était bien sûr affiché par le biais d’un projecteur).

Le samedi après-midi

Après avoir déjeuné avec un ami à Agdal, je suis revenu à 15h à l’ENSIAS pour assister à la suite de la manifestation ! Après une petite attente, Tarik Fdil a commencé sa conférence « le logiciel libre boulverse le modèle économique des opérateurs de téléphonie ». Cette conférence était sympa, en tout cas, beaucoup plus que celle du matin. Tarik a parlé d’Asterisk, comment Asterisk peut vous permettre de créer un IPBX avec un simple ordinateur, comment il peut vous faire économiser de l’argent dans les appels de votre entreprise, etc. Après la conférence, je l’ai interviewé (voir ci-dessous, dans la section des interviews).

Si vous êtes intéressés par cette conférence, je vous invite à télécharger les slides de la conférence (format PDF).

Conférence de Tarik Fdil - Open Source Days 2008 - Asterisk, IPBX, VOIP

(dans la photo ci-dessus, c’est Tarik Fdil, en pleine conférence. Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Après cela, il y a eu une autre conférence, mais je n’y ai pas complètement assisté, j’étais assez fatigué et en plus, un petit détail m’avait encouragé à franchir la porte 🙂 . Je vous laisse le découvrir dans la photo ci-dessous 😀 .

Conférencier sous Windows (mdd) - Open Source Days 2008

C’était la dernière conférence du samedi. Je me suis ensuite baladé avec un ami dans les environs. On a visité plusieurs écoles, comme l’INPT, c’était assez intéressant de découvrir ce milieu !

INPT - Open Source Days 2008

(la photo ci-dessus à été prise à l’entrée de l’INPT)

Le dimanche matin

Le dimanche matin, il y avait deux choses prévues, un atelier par Taha Abderrahman, pour présenter son logiciel libre K3D Surf, et la conférence « quelle viabilité pour un modèle économique basé sur les logiciels libres ? », par Omar Tazi, le directeur général d’OMNIDADA.

À mon entrée, il n’y avait personne dans la grande salle. Je suis allé à la petite salle et j’ai découvert que le public était en train de voir un documentaire sur Linux, intitulé « Codename Linux » (si je me souviens bien). J’ai demandé à un responsable pour quelle raison ? Il m’a répondu que c’était à cause de Taha Abderrahman, qui n’était pas venu à cause d’une raison X. Dommage…

Conférence Omar Tazi - gagner argent logiciel libre - Open Source Days 2008

(dans la photo ci-dessus, c’est Omar Tazi)

Après plusieurs minutes, Omar Tazi était venu pour commencer sa conférence « quelle viabilité pour un modèle économique basé sur les logiciels libres ? ». La conférencier et le contenu de la conférence étaient très intéressants. Cela compense la première conférence du samedi. Omar à parlé de son expérience dans plusieurs pays, comment il a atteri dans le milieu des logiciels libres, techniques pour gagner de l’argent avec les logiciels libres, etc. Si vous êtes intéressé par les slides, vous pouvez les télécharger ici.

Les entrevues audio

Cette année, en plus d’un « reportage » en direct sur Twitter, il y a eu des entrevues audio avec…

Le comité organisateur

Ajbar Youssef et Marnissi Zineb, des membres du comité organisateur, ont accepté de répondre à quelques questions, pour nous en dire un peu plus sur les coulisses de l’OSD, les raisons du report de la date de l’OSD et pour nous expliquer ce qui les motivent le plus pour organiser cet événement.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous pouvez télécharger cette entrevue au format OGG Vorbis.

Le conférencier Tarik Fdil

Tarik Fdil a tenu, comme je l’ai dit précédemment, une conférence sur la révolution de la téléphonie grâce aux logiciels libres.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous pouvez télécharger cette entrevue au format OGG Vorbis.

Les participants

L’avis des participants compte aussi ! J’en ai choisi quatre, dans différents moments, pendant les deux jours de l’OSD.

Meryem

Une étudiante à l’INPT qui s’intéresse aux logiciels libres et qui est venue à l’OSD pour en savoir plus. Elle encourage ce genre de manifestations et aime bien le thème de cette année. Elle s’attendait à plus de monde par contre.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous pouvez aussi télécharger cette entrevue au format OGG Vorbis.

Issam

Issam est un Linuxien casablancais. Il n’a pas trop aimé la première conférence, il l’a trouvée trop « commerciale ». Il encourage ce genre d’événements, qui ne peuvent avoir qu’un effet positif. Le thème l’a beaucoup intéressé.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous pouvez aussi télécharger cette entrevue au format OGG Vorbis.

Btissam

Elle a beaucoup aimé l’OSD, les conférenciers, l’organisation, le thème, etc. Elle encourage fortement tous ceux qui ont participé à l’organisation de l’OSD.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous pouvez aussi télécharger cette entrevue au format OGG Vorbis.

Mounaim

Enfin, le dernier, Mounaim, que j’ai interviewé alors que la salle était presque vide, le deuxième et dernier jour 🙂 . Il a aimé l’événement, le niveau des conférenciers, etc. mais il aurait préféré plus de personnes (le deuxième jour, il y avait moins de personnes, c’est peut-être à cause de cela).

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous pouvez aussi télécharger cette entrevue au format OGG Vorbis.

Conclusion

J’ai constaté, grâce aux Open Source Days, que les logiciels libres intéressent de plus en plus de marocains.

Ces journées ont été une bonne occasion de se rencontrer, discuter et faire connaissance. Les conférences, à leur tour, nous ont transmis plusieurs informations intéressantes.

En somme, les OSD ont été très convaincants, pour une deuxième édition. Certains disent que l’ENSIAS et l’INPT n’ont pas assez d’expérience dans le domaine du libre pour faire de bonnes manifestations, mais je ne suis pas d’accord, ils ont assuré !

Je leur souhaite bonne continuation ! À l’année prochaine !

Termes utilisés pour trouver cet article :

  • inpt rabat
  • taha abderrahman
  • inpt