(article invité écrit par Martin)

Le 06 Août 1945, la redoutable aviation américaine effectue sa dernière opération qui porta son ennemi vers la capitulation immédiate. Le Japon, en effet, brandit le drapeau blanc après le largage de la première bombe atomique sur Hiroshima. La question ne se pose pas sur les deux cent mille environ,  de vies humaines disparues lors de cette seule attaque.

haute-technologie-venue-compenser-pertes-humaines

Tous les regards vont se concentrer sur la hauteur de la technologie utilisée à cette époque. Les savants américains, satisfaits de leur œuvre, se procurent de vive joie après la réussite de cette première épreuve.

Désormais, de grandes étapes vont encore être franchies pour pousser loin le pion des recherches afin d’aboutir à une réalisation beaucoup plus moderne. Mais la technologie de la bombe d’Hiroshima est encore rudimentaire…

Les années à venir ainsi que les progrès dans la science et la technologie vont vérifier facilement et apporter leurs remarques pertinentes qu’à  l’époque, on est encore loin du niveau actuel.

La haute technologie

Mais la technologie va s’orienter vers une étape nouvelle. Elle est à la recherche de nouvelles possibilités.

Les guerres anciennes promettaient le mouvement des groupes d’armées articulées sur les divisions d’infanterie et les divisions blindées, le concours de la marine et des forces aériennes.

La question sur la perte de nombreuses vies humaines innocentes ne se pose pas. Le seul but est de pouvoir briser les forces ennemies et d’occuper son territoire. Peu importe la méthode utilisée pourvu que cela mène à la victoire.

Dans le rang des simples soldats comme les généraux, la seule idée qui les mène à avancer face à l’ennemi, est de couper court les institutions de la nation qui brandit les armes contre eux.

Mais une tournure phénoménale se projette dans l’esprit de la guerre et des conflits actuels. Les grandes firmes aussi veulent participer à la guerre  technologique. Leurs armées vont être dotées de matériels sophistiqués.

Il faudra absolument conserver les vies humaines dans les conflits qui opposent des armées. Il faudra éviter à tout prix la perte massive de vies humaines. Que les morts soient d’un nombre minimal !

L’humanité adopte une philosophie de la conservation de la vie ainsi que de sa protection par tous les moyens. Si une guerre éclate, il faut diminuer au maximum les pertes en vies humaines.

Boeing devance toutes les firmes en la matière sous le projet de Counter-electronics High-powerd Microward Advanced Missile. La méthode consiste à lancer des missiles qui vont détruire seulement les installations électriques et technologiques.

Les micro-ondes feront la tâche facilement. Des zones précises vont être bombardées avec des micro-ondes qui vont éteindre tous les appareils électriques à distance. La population sera ainsi privée de tout appareil électronique comme le mobile, les cybercafés et les appareils pour internet.

Tout ce qui fonctionne à l’électricité sera cloué au sol. Les voitures ne pourront plus se déplacer. Les appareils de chauffage ne fonctionneront plus. Toute la campagne va être paralysée. Les conséquences seront incalculables : risque de famine, de perte de vies humaines, risque de nouveaux mouvements sociaux.

CHAMP, tu me procures du bonheur !

Ce projet peut être utile à des fins pacifiques. Si les voisins inconscients manipulent leur radio à haute dose toute la nuit, on peut leur imposer le CHAMP. Si un adolescent s’entête à utiliser son Smartphone au-delà des heures indues, on peut lui infliger un coup innocent en brisant l’électricité de son matériel. Le CHAMP peut finalement engendrer du bonheur.