C’est un fait. Passer d’un navigateur à un autre est difficile, car petit à petit, on commence à avoir des habitudes qu’un autre navigateur ne peut pas combler.

Navigateurs web

Naviguer sur le web est devenu l’une des activités principales des internautes et comme la règle l’impose, pour naviguer, on a besoin d’un navigateur web. Chrome, Firefox, Opera, Safari et Internet Explorer sont les plus répandus sur le marché.

Cependant chaque internaute est habitué avec l’un d’eux. Comment faire pour choisir le bon ? Faut-il changer ses habitudes pour autant ?

Test et comparatif : l’heure est venue de savoir quel est le meilleur navigateur

Html 5/CSS3 et JavaScript sont devenus de plus en plus utilisés sur les sites web, mais contrairement à ce que pensent les gens, chaque navigateur interprète ces codes suivant ses propres règles, ce qui laisse la place à des tests pour savoir quel est le meilleur navigateur.

Pour les tester, on a préféré utiliser quelques outils Benchmark (Peacekeeper, Sunspider, BrowserMark et WebVizBench).

Elu meilleur navigateur au monde, Chrome a clairement montré lors des tests que ses performances et sa vitesse restent sans égal.

Suivi de Firefox en deuxième position, laissant Opera, Safari et Internet Explorer se partageaient la troisième place équitablement.

La vitesse et la performance sont les seuls critères pour choisir son navigateur web ?

Comme vous avez pu le deviner, ce n’est pas uniquement des tests Benchmark qui font la différence entre navigateurs, c’est aussi ce que chacun d’entre eux offre comme fonctionnalité.

Pratiquement tous les navigateurs disposent de moyens permettant de garantir la sécurité et l’anonymat des internautes, il y en a même qui offrent un service pour signaler les failles du logiciel, comme c’est le cas pour Chrome.

Ce dernier propose une large gamme de fonctions, notamment la récupération des mots de passe, l’impression à distance des documents avec Google Print et l’installation des modules d’extension et des thèmes de personnalisation.

Firefox offre presque les mêmes fonctions que son rival Chrome. Cependant, il domine jusqu’à l’heure, grâce au nombre fulgurant d’extensions tel que Download Helper, Greasemonkey…

Maître des innovations, Opera avec Turbo Opera, permet une navigation plus rapide, surtout pour les petites connexions à faible débit. Plus encore, il est classé en première place en matière de synchronisation.

Le Safari d’Apple est moins riche que les trois autres, avec quelques rares fonctions sympathiques telles que « Top Site ».

On comprend mieux maintenant pourquoi Internet Explorer est toujours classé en dernière place, malgré ses performances testées ce navigateur manque cruellement d’applications.

Au final, les cinq navigateurs ont montré d’excellentes performances. La différence demeure au niveau des fonctions de chacun, seuls les internautes décideront selon leurs préférences.

Termes utilisés pour trouver cet article :

  • navigateur web
  • navigateurs
  • les navigateurs
  • les navigateurs web
  • autre navigateur