Grand jour pour Microsoft qui dévoile au grand public sa nouvelle tablette Windows RT, ainsi que son nouveau système d’exploitation tant attendu Windows 8.

Les médias qui ont testé le produit lors de sa présentation s’empressent de donner leurs avis. Certains lui trouvent un côté original et intéressant, d’autres plus réticents tiennent à mettre noir sur blanc ses manquants.

Matériel et design de la tablette avec Windows RT

Le magazine Wired a pointé du  doigt la mauvaise qualité du capteur photo/vidéo. Même son de cloche pour The Verge qui n’a pas manqué de critiquer en plus le côté banal est simpliste de la surface.

Pour accompagner la tablette, les journalistes ont indiqué que Microsoft avait conçu un clavier Touch Cover aimanté et tactile. Il sera vendu séparément pour la somme de 100 euros. Plutôt décevant pour ceux qui ont été séduits par le prix initial de la tablette.

Autonomie de la tablette avec Windows RT

Côté autonomie, les opinions sont mitigés. Le Wall Street Journal dénonce une surconsommation de batterie en un temps record, ce qui n’est absolument pas du même avis que The Verge. Ce dernier affirme de son côté que l’autonomie est à la hauteur des produits concurrents disponibles sur le marché. Les médias se trouvent ainsi au bout des deux extrémités.

Si vous voulez vous faire une idée, il faudra  d’abord attendre plus d’objectivé de la part des utilisateurs qui pourront évaluer de manière plus précise les performances de la batterie.

Windows 8

Ceux qui ont testé le nouveau système d’exploitation ont d’abord parlé d’une difficulté d’utilisation. En effet Windows 8 s’avère différent, mais ceci ne le rend pas pour autant mauvais. Certains médias ont apprécié cette innovation.

Inquiet, Microsoft a tenu à rassurer ses clients en indiquant qu’il propose une interface originale qui sera facile à manipuler au bout de quelques jours d’utilisation.

Interface et Windows Store

L’interface originale n’a pas déçu ! Son côté soft et élégant a séduit de manière unanime tout les médias présents pour la couverture.

Cependant, les projecteurs ont été mis sur  le côté vide de Windows Store, l’équivalent d’iTunes pour Apple. Prenez garde, l’application mère fera de vous des nostalgiques permanents ! En effet, les jeux et les logiciels connus de Windows ne sont plus disponibles. Une limitation de mauvais goût qui risque de décevoir un bon nombre d’entres vous.

La presse ne s’est absolument pas gênée pour critiquer le contenu vide de Windows Store. Selon Wired, ce dernier aurait du proposer plus d’applications.