BlackBerry emballe finalement ses affaires du terrain japonais où ses succès n’étaient guère brillants.

blackberry

L’information a été confirmée par un haut responsable de la firme. Un changement de position, sinon un repli définitif ayant pour cause l’objectif non atteint dans la vente des Smartphones BlackBerry en extrême orient.

Perte de valeurs commerciales

Le marché japonais ne constitue ni un bon départ, ni un terrain favorable pour le déploiement continu des Smartphones BlackBerry dans la conquête du marché asiatique. Une très forte perte dans les parts de marché a été enregistrée ces derniers temps par la firme, à côté de la forte montée toujours croissante des matériels nippons.

A l’autre bout du continent asiatique aussi, la montée en force des concurrents chinois n’est pas chose facile à gérer pour les responsables de BlackBerry. La firme canadienne doit faire face à plusieurs fronts dont les capacités dépassent de loin les possibilités de BlackBerry.

Autant, les services de commercialisation ont travaillé dur, autant la diminution des valeurs commerciales au Japon est trop accentuée en plongeant la firme au fond de la perte. Le marché japonais est dominé presque en totalité par les échanges internes matériellement subventionnés par les japonais eux-mêmes. Le haut responsable d’affirmer que le terrain commercial japonais n’ouvre pas de grande opportunité pour le BlackBerry 10 que la firme entend mettre sur le marché dans un délai proche.

En plus, le BlackBerry Z10 connut une montée des demandes dans les pays où il est déjà opérationnel. Le soutien à ces possibilités qui s’offrent à la firme est une obligation à ne pas manquer, c’est une occasion à saisir. Si donc le marché japonais est fermé pour BlackBerry, il est tout à fait normal que l’abandon à ce poste soit effectué, pour porter alors les efforts là où les moyens le permettent.

Les utilisateurs japonais de BlackBerry sont, de leur côté confiants, puisque le responsable a affirmé que les contacts avec ces clients ne seront pas rompus, et que l’assistance aux utilisateurs sera assurée aussi longtemps que des demandes se présentent.

Programme inconnu sur les autres marchés

Le responsable qui est intervenu sur le décaissement du marché japonais n’a pas toutefois marqué le plan sur les autres marchés de Smartphones BlackBerry. L’on retient que non seulement au Japon où le marché des Smartphones BlackBerry a dégringolé jusqu’à abandonner définitivement, mais partout ailleurs, la commercialisation de ces Smartphones n’ont jamais connu de succès remarquable.

Avec seulement 24 millions de possesseurs de téléphone BlackBerry au Japon, la firme canadienne disparaît presque totalement dans la répartition des parts de marché établi par comScore, qui donne des statistiques de présence de chaque firme téléphonique sur le marché mondial. BlackBerry ne représente que 0,4% seulement des parts de marché, alors que les autres fournisseurs de Smartphones dispose d’un terrain particulièrement favorable au Japon.

Termes utilisés pour trouver cet article :

  • blackberry