On vous présente aujourd’hui l’application qui vous fournira votre presse journalière sur votre ordinateur, votre Smartphone ou votre iPad.

Le Kiosk Application

L’application vient comme solution pour les médias français en crise, elle simule un kiosque à journaux en trois dimensions où vous pouvez faire votre tournée matinale de news.

Pour profiter de ce service, un abonnement mensuel de 9,99 euros est requis. Celui-ci vous permettra de télécharger 10 magazines par jour pendant un mois.

La facilité de navigation a été la priorité des développeurs de l’application, elle permet de choisir entre 800 titres (600 français, 100 anglais, 100 italiens). La lecture se fait après le téléchargement du fichier PDF sur lequel le défilement se fait au doigt. Une manière classique qui ne cesse de prouver son efficacité.

Seul hic! la navigation est peut-être agréable sur une tablette, mais elle ne l’est pas forcément sur un Smartphone.  La lecture sur un petit écran devient très vite compliquée. Il faut donc zoomer sans cesse pour éviter de s’abimer les yeux,

Michael Philippe, le cofondateur et le PDG de « Le Kiosk », a affirmé que le défi de la société est de trouver une bonne formule pour adapter la lecture au petit écran du téléphone. La société s’inspire de Flipboard comme exemple de bonne adaptation pour Smartphone.

L’application est disponible pour plusieurs interfaces (iOS, Android, PC et bientôt pour Windows 8). Le buzz est déjà au rendez-vous avec plus de 30 000 abonnés.

Cette initiative de start-up française avec 35 employés, vient de lever son investissement à 5,6 millions d’euros pour poursuivre l’expansion. Son but est de s’étendre en propulsant son champ d’activité vers toute l’Europe.

L’application a été d’abord lancée en France, puis par la suite au Royaume-Uni et en Italie. Michel Philippe affirme que les ambitions de sa société sont de couvrir tous les pays d’Europe et pourquoi pas devenir le leader de la presse numérique.

Selon Michel Philippe, Le Kiosk avait au départ proposé aux utilisateurs un abonnement de consultation sans limites pour une somme allant de 17 à 20 euros, mais le feedback n’était fructueux et les éditeurs n’étaient pas satisfaits financièrement. Cette situation les a poussé à opter pour une offre intermédiaire de 10 euros seulement.

Le kiosk propose à ses abonnés plus de 150 titres de bandes dessinées dont « XIII », « Luckey Luke » ou encore « Black et Mortimer ».