Western Digital a devancé Intel, dans la conception de disques durs de petite taille, avec la commercialisation d’une nouvelle génération de disques durs hybrides pour les ordinateurs portables Ultraportables et les Ultrabook.

Ce seront des disques durs de petite épaisseur (5 mm aux dires des fabricants), qui seront  hybrides, c’est-à-dire qu’ils seront dotés d’un disque électronique Solide State Drive (SSD), dont la mémoire flash fera office de cache et d’un disque magnétiques.

L’état des lieux

L’épaisseur des disques est un enjeu important dans l’industrie des ordinateurs portables, dans laquelle existe une course effrénée vers la recherche de la finesse la plus absolue et la plus petite taille. Relayant les préoccupations des différents constructeurs d’ordinateurs portables, Intel avait stipulé, lors du dernier IDF de pékin, qu’il fallait absolument réduire l’épaisseur actuelle des disques durs, tout en atteignant une mémoire flash très grande.

Pour cela elle promettait de mettre sur le marché, d’ici 2015, des disques durs de 5mm d’épaisseur avec une mémoire RAM de l’ordre de 1 To.  ce qui promettait d’être un challenge passionant difficile à relever.

L’épaisseur minimale actuelle des disques durs d’ordinateurs portables de 2,5 pouces, est de 7mm, contre les 9,5 mm habituels. Pour pouvoir atteindre cette épaisseur, notamment pour les ultraportables et les ultra books, les constructeurs de ces machines utilisent des disques électroniques SSD qui utilisent exclusivement des disques magnétiques mSATA. Ceci ne favorisant pas un stockage important, il est nécessaire d’en empiler plusieurs, d’où à la longue une augmentation du cout de la machine.

Avec ce nouveau produit, Western Digital prend les devants et se positionne comme leader des constructeurs de disques durs pour ordinateurs portable.

Quels sont les avantages de ce nouveau périphérique ?

Ce nouveau périphérique va procurer des avantages certains et non des moindres, aussi bien pour les entreprises constructrices d’ordinateurs portables, mais aussi pour les consommateurs finaux.

Premièrement avec ce produit, il sera aisé d’atteindre des épaisseurs encore plus minces, pour les ordinateurs portables. En outre, en rassemblant dans un seul composant électronique, le disque dur magnétique et le disque électronique SSD, il simplifie le design de la carte mère, mais optimise également son fonctionnement. En effet, ma carte mère utilisera moins de  bus de données, car elle ne gérera qu’un seul périphérique de stockage à la fois. Enfin, il permet de diminuer les couts de fabrication des ordinateurs portables et permettre une atomisation du marché des ordinateurs portables.

Pour le consommateur final, la conséquence immédiate est l’accès à des produits plus performants, avec un design révolutionnaire encore plus foin, à des couts plus étudiés.

Avec ce disque hybride, Western Digital met à la disposition de l’industrie de l’ordinateur portable, une innovation majeure, qui repousse encore plus loin les possibilités du secteur et ouvre la voie à d’autres horizons.