La crise économique n’est pas sans apporter ses effets maléfiques à l’ensemble de la population mondiale. Si de nombreuses entreprises souffrent principalement de la détérioration de leurs produits et marchés, d’autres sont confrontées au problème de leurs personnels.

Samsung Galaxy SII

Certaines connaissent une baisse progressive de leurs effectifs aussi bien parmi les cadres que  les employés moyens. Pour AMD n’a pas échappé à la règle, les derniers résultats des analyses sur les approches financières ont montré de vrais déficits dans l’entreprise. Quinze pour cent de ses effectifs sont susceptibles de perdre leur poste.

AMD et ses pertes en valeur

AMD connut une diminution de sa valeur ces derniers temps. Pour seulement cette année, le cours de l’action a connu une perte d’environ cinquante pour cent de sa valeur. Actuellement son titre ne se trouve qu’à 2,43 dollars seulement, alors qu’il était de 5,30 dollars en Décembre 2011.

Des bruits circulent même qu’un éventuel rachat est envisageable. Rory Read, le nouveau Président Directeur Général, a la lourde responsabilité de démentir ces rumeurs. Disposant d’un campus situé à Austin en Texas dont la mise en vente a été opérée, la firme pense rester toutefois sur place. Fondée en deux mille huit, cette structure constitue une filiale essentielle dans le dispositif d’ensemble. Sa revente lui rapporte une forte somme de plus de cent cinquante millions de dollars.

Michael Goddard quitte ses fonctions.

Vice-président et ingénieur en chef d’AMD, chargé de la conception des produits, Michael Goddard est sur le chemin du départ de l’entreprise. L’arrivée de Rory Read n’a pas arrangé le problème et n’a rien changé. Les plans de restructurations ont connu un radical changement et de nombreux cadres historiques de l’entreprise ont dû quitter.

Même Thomas Seifert, le Chief Financial Officer, qui avait occupé par intérim, le poste de Président Directeur Général, a  abandonné, lui aussi, son travail. La défection du personnel est arrivée à son comble. Les départs ne pouvaient pas être arrêtés à cause de la dégradation de la valeur économique de l’entreprise.

Mais Michael Goddard n’a pas mis beaucoup de temps pour retrouver son poste. Accueilli par Samsung à Austin en Texas même, il est devenu  le vice-président et architecte en chef système au sein de cette grande firme. Certainement, ce nouveau poste va lui donner la possibilité de montrer encore ce dont il est capable de faire, sachant que ses compétences et prétentions sont bien connues dans son ancien poste chez AMD.

Mais l’on peut espérer que les départs massifs des personnels n’arrivent pas à vider les grands cerveaux qui resteront pour concevoir les gammes des produits intéressants, dans les jours à venir, afin de redorer à AMD le blason de grande firme.