Google devrait, depuis longtemps, et selon plusieurs avis, mettre en service le client de synchronisation.

De son côté, Microsoft a procédé à une mise à jour de SkyDrive, son service de stockage.  La nécessité de le compléter par une grande mise à jour devient une obligation.

SkyDrive et Mesh sont deux services qui ne sont pas complémentaires. SkyDrive assure un service allant jusqu’à 25Go gratuits, où l’on peut assurer des stockages de nombreux documents édités en ligne avec les Office Web Apps de Microsoft.

Une mise à jour avec de nouveaux clients

Il n’y a que sur Windows Phone et iOS que le client est proposé. Ces derniers sont mis à jour pour des fonctionnalités complémentaires. Des outils qui fonctionnent avec SkyDrive sont installés pour Android.

Sur les PCs, des outils tiers comme SD Explorer sont exploités. A l’inverse, Mesh, l’héritage d’une fonctionnalité bêta, avait eu quelques succès, mais son espace de stockage limité à 5Go et son fonctionnement récent le rendent différent de SkyDrive.

Il lui manque l’icône d’état de la synchronisation ainsi que la fonctionnalité de partage directe. Après tout, la modernisation est inévitable.

Comment installer SkyDrive

Microsoft a simplifié l’outil d’installation. Il veut que le fonctionnement ne pose aucun problème pour l’utilisateur et que tout souci soit écarté.

Au début de la procédure, il faut appuyer sur le bouton « commencer ». Ensuite, il est demandé d’avoir un identifiant Windows Live ou de créer un compte.

Le choix d’un répertoire de synchronisation par défaut de l’espace SkyDrive est obligatoire.

La dernière option consiste à rendre tous les fichiers disponibles des machines où SkyDrive est installé ainsi que de l’interface où on est connecté.

On remarque que la similitude avec Dropbox est presque parfaite. Sugar Sync et Mesh synchronisent n’importe quel répertoire de la machine. Microsoft aurait pu  faire de même, ce qui lui aurait donné de possibilités supplémentaires,  s’il n’était pas arrivé en retard sur le marché.

Microsoft SkyDrive propose un tarif attractif, pour un excellent service

L’interface SkypeDrive, par connexion, nous promet 7 Go  gratuits  et qui peut passer à 25 Go par quelques clics.

Cette offre est toutefois limitée dans le temps.

Cela dit, plusieurs possibilités sont à venir. Ce tarif raisonnable est le premier avantage même s’il est supérieur à la solution exploitant Google.

Le client de synchronisation comme un clône de Dropbox

Le client de synchronisation peut être utilisé sous Windows Vista, Windows 7 ou Windows 8.

Spécialement sur Windows 8, il vient en complément de l’application Metro déjà mise en place. Les services affichent des tarifs allant jusqu’à 2 euros par an le Go. Alors que Microsoft va jusqu’ à 0,4 euros supplémentaire le Go. Le modèle économique des sociétés risquent de connaître des soucis majeurs.

Microsoft a fait connaître qu’il met en service deux nouveaux clients : le premier est pour Mac OS X et le second destiné à Windows. Pour Linux, il reste sans solution.