La ville de San Francisco a été le lieu d’intervention de Blake Jorgensen, le vice-président d’Electronics Arts à propos des nouvelles consoles de jeu qui doivent être placées sur le marché dans quelques semaines.

console-electronic-arts

La stratégie sur la mise en service prochaine de ces produits de jeu a été relatée en détails, et dont le principal point est l’obligation de maîtriser le coût avec évidemment la sortie de titres sur les consoles actuelles.

Intersection impossible pour les deux générations

Les générations précédentes de consoles disposent actuellement de près de 250 millions produits lancés sur le marché. Par la suite, un lancement exceptionnel des next-gen n’arrivera pas à surpasser le nombre d’anciennes consoles déjà vendues.

De plus, étant donné les nombreux titres de consoles que disposent actuellement la firme, il est fort possible que les consoles next-gen risquent de ne pas être compatibles avec les anciens jeux. Pourtant, la sortie des titres coïncide avec les saisons sportives européennes ainsi que d’autres pays.

Deux joueurs ayant deux consoles de générations différentes risquent de ne pas pouvoir jouer ensemble. Ainsi, pour palier à un tel scénario, deux solutions à leur choix peuvent être adoptées par les joueurs. La première consiste à se procurer des consoles next-gen dès le mois de Décembre pour ceux qui possèdent déjà les anciennes consoles, afin de pouvoir jouer.

Quant à la deuxième solution, elle consiste à continuer à jouer avec les anciennes consoles jusqu’à la prochaine saison. Lorsque la saison sportive est complétement terminée, les joueurs peuvent se procurer des next-gen et peuvent jouer ensemble avec tous les joueurs. Dans cette hypothèse, la firme est restreinte à une période transitoire qui l’oblige à continuer à vendre les anciennes consoles tandis que la quatrième génération prend place doucement dans les foyers.

Un décalage de prix à éviter autant que possible

Les efforts des responsables pour stabiliser les prix des consoles est une action qu’ils vont entreprendre afin de passer une transition sans le moindre surcroît de coût. Leur but est de maintenir le prix à un niveau où les grands écarts des prix entre les anciennes générations et les next-gen sont inexistants.

L’utilisation du moteur Frosbite dont le coût de fabrication est très modéré fait partie du plan envisagé pour établir une passerelle souple sur les prix des deux générations. Mais cette suggestion laisse supposer que les prochaines consoles auront leur architecture partagée avec les ordinateurs. A travers les paroles de B lake Jorgensen pourtant, la conclusion paraît évidente. L’apparition du moteur Frosbite sur les nouvelles générations de consoles durera au moins cinq années d’affilée.

Avenir des occasions

Le vice-président d’Electronics Arts semble partager l’avis selon lequel le marché des occasions continue à occuper du terrain pendant plusieurs années encore. Les raisons qu’il a avancées sont basées sur le pourcentage des ventes qui n’atteindront jamais les 100%.

De plus, le fait de garder un grand nombre de consoles chez soi risque d’empiéter sur la capacité de stockage. En dernier ressort, il a avancé que des revendeurs potentiels comme GameStop et Bestbuy est un grand avantage pour Electronics Arts. Ces boutiques accordent une importance capitale au marché des occasions. Mais, toujours est-il que l’avenir de la filière occasion reste toutefois incertain.