Après le Blackberry canadien qui s’est retiré du marché japonais pour avoir manqué à la mission de conquérir le marché, voici que Samsung entend plier bagage aussi du  marché allemand cette fois-ci.

windows-8

La raison principale tourne autour de la psychologie des consommateurs allemands qui semblent s’appliquer à une inertie au changement.

Samsung en terrain européen

L’arrivée de Samsung en Allemagne a été préparée par une grande conférence qui lui a permis de présenter plusieurs gammes de tablettes RT de Microsoft, équipées du logiciel Windows 8. Les débats sur la commercialisation des tablettes par Samsung prennent une dimension à la mesure de l’IFA à Berlin en 2012 où toute une gamme de tablettes Windows avait été présentée.

Mais les responsables du marketing de Samsung avaient déjà remarqué une certaine retenue des consommateurs Allemands face aux tablettes RT de Microsoft.

Ces tablettes ont, en effet, un double rôle dans leur présence sur le marché. D’un côté, il y a la nécessité de l’émergence de sa qualité sur le marché européen. Samsung entend convaincre les acheteurs européens des grandes performances technologiques, étant construites par l’une des plus grandes firmes asiatiques. Mais aussi la mission de ces tablettes en terrain européen se trouve confirmée par la pression de Microsoft qui veut lancer à grande vitesse Windows 8.

D’autres pays frappés par le départ de Samsung

Le déficit moral encaissé pour avoir perdu le marché en Allemagne constitue pour Samsung une preuve irréfutable de l’indifférence commerciale des consommateurs allemands devant les tablettes RT. Une telle situation n’est pas à minimiser dans le domaine commercial, là où les concurrences sont très rudes entre les grandes firmes de constructions et ventes des matériels informatiques. Samsung envisage de supprimer ses traces dans quelques pays européens suite aux résultats acquis dans la commercialisation des tablettes. Quelques pays vont être abandonnés par le géant asiatique suite à cette décision de fermer ses portes en Europe. Même si ces informations ne se sont pas encore infiltrées par des porte-paroles de Samsung, le retrait de la firme semble imminent.

Microsoft se trouve ainsi replié

Le pari lancé par Microsoft pour son Windows 8 se trouve ainsi bafoué par    la perte de marché des tablettes RT en Europe. Ce terrain n’est pas favorable pour le géant Sud-Est asiatique.

Le caractère trop sophistiqué des tablettes RT est à l’origine de la démolition et la rupture des commandes. La manipulation de ces matériels demande plus de temps. Les gens veulent des matériels simples mais combien efficaces.  Par ailleurs, il semble que beaucoup trop de gens veulent éviter les changements dans les matériels. Un pourcentage important de personnes n’apparait pas dans le tableau récapitulatif des achats pour ce dernier critère. Les tablettes RT de Samsung se trouvent ainsi coincées entre deux situations qui leur enlèvent la possibilité d’occuper beaucoup de terrain en Europe.

Place aux commentaires

Les avis sont toutefois partagés quand on analyse les déclarations de quelques utilisateurs des tablettes sous Windows 8. Des critiques virulentes, on passe progressivement vers une appréciation un peu timide. A la fin, les gens vont s’habituer et Windows 8 passera outre.